Imprimer ceci Page

M.O.U.S.

Depuis 2001, L'A.U.V.M. s'engage au quotidien dans son combat pour une transformation sociale nécessaire dont la réappropriation et la de- stigmatisation des quartiers fait partie. Intervenir sur une  mous nous a semble être une continuité logique de notre positionnement associatif, d'autant plus que ces mous se déroulent sur nos zones d'implantation : Créteil et Chevilly Larue.

 

La M.O.U.S de Créteil

Réhabilitation du Haut Mont-Mesly, rachat du patrimoine ICADE par VALOPHIS HABITAT. Ciblé comme prioritaire depuis 1984, ce quartier connait une rénovation urbaine importante dans le cadre du Grand Projet de Ville, une première MOUS accompagnement social aura lieu en 2011 et une démarche de diagnostic Personnes à Mobilité Réduite est engagée par le bailleur.

Le travail de pré-diagnostic du bailleur fait ressortir des problématiques à gérer :

  • l'occupation du logement : usage (hygiène, insalubrité), l'utilisation (savoir habiter) et l'hébergement,
  • des problèmes de santé lourds (dont des pathologies mentales et addiction) et/ou handicap physique lié au non à l'âge,
  • difficultés budgétaires.

Souvent, ces critères sont cumulatifs. Environ 50 appartements sont concernés.

 

 

La M.O.U.S de CHEVILLY-LARUE

Réhabilitation des Sorbiers-Saussaie, rachat du patrimoine ICADE par VALOPHIS HABITAT. C'est un quartier qui a déjà connu une démolition partielle et aujourd'hui déqualifié, il fait l'objet d'une rénovation urbaine. Le but est de requalifier et diversifier l'offre de logements avec  la reconstruction d'un habitat attractif dans sa forme et la réhabilitation du patrimoine non déconstruit.

 

Les problématiques sociales pointées sont :

  • 30%  des ménages rencontrent des problèmes de santé déclarés (physique et/ou mentale),
  • 14% des familles se manifestent par des difficultés sociales cumulées
  • 12% rencontrent un problème de savoir-habiter

 

Souvent, ces critères sont cumulatifs. Environ 50 appartements sont concernés.

Notre implantation au cœur des quartiers avec une présence jusque 21h du lundi au vendredi, notre méthode d'accompagnement, nos outils et notre façon d'appréhender le travail social d'une façon globale et transversale avec un partenariat élargi sont autant de forces pour intervenir auprès des locataires concernés et permettre la mise en place d'accompagnements adaptés et donc des relogements sereins.

Pour les deux M.O.U.S, les équipes de zone AUVM ont détaché des référentes sociales ainsi que des réferentes enfance, le temps des missions est de deux ans.

La phase de prise de contact et de bilan diagnostic a été rapide sur Créteil, cela a été davantage problématique sur Chevilly Larue suite à des prises de décisions nécessaires en interne pour VALOPHIS HABITAT.

 

L'AUVM réalise les bilans diagnostics en 5 semaines à partir de la prise de contact, l'accompagnement social s'enchaîne sur des périodes de 3 mois renouvelables et des relogements ont déjà eu lieu. La façon d'entrer en relation, induite par notre projet pédagogique, a été importante avec les locataires : cela a, la plupart du temps, permis  de poser les bases d'une relation de confiance pour un diagnostic précis et donc un accompagnement social adapté et individualisé.

 

Ouverture et vérification des droits, orientations urgentes dans le secteur médical, décohabitations à réfléchir, dossier de surendettement, dettes locatives, accompagnement budgétaire, accompagnement à la parentalité, difficultés lourdes de savoir habiter…

 

La grande majorité des situations nécessitent un accompagnement social intensif : on réalise, s'il en était besoin, la nécessité d'avoir sur nos quartiers des professionnels présents, qui agissent en associant les locataires.

Trop de ménages diagnostiqués aurait pu éviter une dégradation de leur situation si l'on était intervenu plus tôt, si les différents services travaillaient en transversal plutôt que l'un à côté de l'autre et surtout si l'on ne s'était pas laissés habitués à tolérer la dégradation sur tous les registres de certains de nos quartiers.

L'intervention AUVM dans le cadre de MOUS sur des quartiers où notre équipe est déjà implantée va permettre de consolider et multiplier nos actions collectives développées au cœur des cités, afin d'agir concrètement sur le mieux vivre ensemble, la mobilisation des partenaires sur leurs responsabilités  et travailler avec les habitants pour réinvestir ces quartiers et retrouver une image positive de son lieu de vie.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.auvmvaldumonde.com/?page_id=683