L’AUVM, aujourd’hui

Sa gouvernance :

L’AUVM est une association de loi 1901, publiée au Journal Officiel le 31/01/1985 et reconnue d’intérêt général depuis le 17/08/2015.

Le Conseil d’Administration compte 15 membres dont un bureau composé d’une Présidente, d’une Trésorière et d’un Secrétaire. Les membres du Conseil d’Administration sont des personnes qualifiées du secteur social, certains retraités, certains toujours en activité. Sur les quatre associations fondatrices, trois sont toujours représentées au conseil (ATD Quart monde s’étant rapidement retirée). 

Ses valeurs :

Indépendamment de son origine sociale, de ses origines, de sa nationalité, de son appartenance politique ou religieuse, la personne est placée au centre du dispositif mis en place par l’AUVM. Cette éthique passe par le respect et la dignité de la personne dans toutes ses dimensions : corporelle, affective, intellectuelle, psychique, spirituelle et matérielle dans le cadre d’une confidentialité imposée et respectée par l’ensemble de l’équipe. 

L’équité implique la reconnaissance sociale et civique de toutes les personnes ainsi que de leurs droits en revendiquant, pour elles et avec elles, les principes de « Liberté, Égalité et Fraternité », inscrits au fronton de toutes nos mairies. Le travail collectif est un élément fort de la pratique professionnelle de l’équipe. Ce travail collectif, fruit d’une longue réflexion et base de notre projet pédagogique, intervient à tous les niveaux et va re-dynamiser le projet individuel de chacun. 

C’est un processus qui va activer le potentiel interne de la personne pour construire et transformer sa situation et son environnement. Inscrit dans cette démarche, chacun des résidents pourra prendre la place à laquelle il a droit dans la société et l’équipe peut ainsi mettre en place un accompagnement cohérent : viser la véritable et solide réinsertion. 

Cette façon de travailler améliore nettement les rapports internes et crée du changement positif grâce au travail continu de remise en question et de réflexion où les salariés et les résidents sont associés pour travailler à une transformation sociale. Ceci implique une compréhension et une appropriation de notre projet par l’ensemble des salariés, ainsi qu’une adhésion qui permet une cohérence et une crédibilité de nos actions avec les résidents 

Le retour à l’autonomie des personnes reçues passe par l’accueil, l’écoute, l’accompagnement et par leur participation active à la construction et à la mise en œuvre de leur projet personnel. 

Comme le précisent des arrêtés préfectoraux et pour reconnaître la volonté d’insertion des résidents en évitant un assistanat dégradant, une participation financière leur est demandée en fonction de leurs ressources. La gestion du personnel salarié est basée sur ses compétences attestées et reconnues, par une mise à jour continuelle de ses connaissances, conduisant à un épanouissement personnel en vue d’un meilleur service rendu aux personnes accueillies. Pour assurer la fluidité et la cohérence du fonctionnement de l’Association, l’organisation implique échanges, communication et coordination entre les services.

Ces valeurs se déclinent concrètement dans le quotidien de l’association avec la mise en place, notamment, du Conseil de Vie Sociale avec les délégués des résidents, les Conseils de Maison qui permettent aux résidents une expression et une capacité à agir au sein même de l’association tout en développant la solidarité entre les membres. Elles se déclinent également sur le refus d’héberger à l’hôtel et sur la qualité des conditins d’accueil et d’hébergement positionnées comme pré-requis à tout accompagnement social.

 

Son projet associatif :

Un projet associatif, un projet pédagogique, élaborés avec les résidents et un projet social représentent le cadre de l’action menée. L’AUVM affirme clairement promouvoir une transformation sociale par la rupture de la « logique » du parcours d’urgence. 

Elle offre des conditions d’hébergement qui vont dans le sens de cette reconnaissance. Elles sont respectueuses des besoins humains et favorisent ainsi la disponibilité des résidents à leur insertion sociale, professionnelle en vue de leur autonomie. 

L’action sociale menée par l’AUVM vise prioritairement à développer l’autonomie des personnes accueillies, assurer leur protection, prévenir les exclusions et à en corriger les effets, favoriser l’exercice de la citoyenneté et développer une cohésion sociale. Elle consiste principalement à apprendre à vivre ensemble dans un esprit de solidarité et de non-assistance en proposant un accompagnement individuel et collectif. La notion de collectif englobe une dimension de concertation, de co-construction avec les résidents, les partenaires, les salariés, dans une dynamique de communication. L’historique, le développement, les caractéristiques, le fonctionnement et l’accompagnement social proposé par  l’établissement sont déclinés dans le projet social.

Ses moyens :

Download (PDF, 394KB)